top of page

‘’ Mon témoignage ’’ de Lemuel A.K. DÉSIRÉ

Updated: Jul 25, 2023

Je bénis Le SEIGNEUR qui ne m’a jamais laissé en proie à la maladie et à la désolation. Toute la gloire Lui revient !


Je suis le frère Lemuel A. K. DÉSIRÉ, né à Petit-Goâve, Haïti. Après quatre(4) ans de baptême, je me suis mis à questionner mon salut. Ce qui m’a conduit à une attaque de crise d’angoisse sous forme d’anxiété et de dépression (diagnostiquée par ma thérapeute). Mais, il faut que je vous conte qu’avant cette période j’avais déjà connu des troubles d’ordre psychique au début de l’année 2018 et une dépression sévère en 2021, suite à un burn-out causé par mon addiction à exceller partout dans mes études. Bref, pour revenir à là où on était, cette dite période a été pour moi une période de brisement, de profonde rétrospection, de correction ; de formation et de restauration de l’âme.


De brisement, car ma vigueur m'a complètement abandonné. Même ceux pour quoi j’éprouvais de la passion (études, peinture/dessin, guitare, basket-ball, … ) ne me parlaient pas. Au fait, rien de positif ne me restait. De profonde rétrospection, car j'ai appris à rentrer au plus profond de mon être pour voir ce qui n'allait pas. DIEU merci, ma thérapeute m'a beaucoup aidé à le faire. De correction, car Le SEIGNEUR a su utiliser Sa Parole, mon entourage, des sermons pour me faire voir la raison, en vue d’apporter le changement dont jamais besoin. De formation et de restauration de l’âme, car je me suis vraiment mis à lire la Bible, à participer à une formation biblique (École des passionnés de DIEU), à haïr par-dessus tout péché. Je me suis rendu compte de combien je pourrais rater les bénédictions de DIEU si je ne recherchais surtout pas la sanctification au jour le jour ( Hébreux 12 :4). Sans vous cacher j'ai extrêmement souffert…intérieurement et extérieurement. J'avais le support de ma famille. En quelque sorte j'étais bien entouré mais je me sentais toujours si seul et il y avait toujours ce vide que je ne savais même pas comment le combler. Jusqu’à ce que DIEU se manifeste puissamment dans ma situation. À force de Le chercher et de m'attendre à Lui, je me suis mis à parler en langues dans la soirée du 28 octobre 2022, suite à un sermon que je venais d’écouter avant d’aller dormir. Comment dire ?! Pour moi ça a été quelque chose de merveilleux. Et quand j’y repense je me mets à sourire et à dire : « Sérieusement ! DIEU était toujours là et si près de moi ». Pendant que moi, je me sentais si seul et accablé. Effectivement, c’est ce que nous confirme JÉSUS dans Matthieu 28:20 et je cite : « ...Et voici, Je Suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde ». Les jours qui ont suivis ont été de plus en plus rassurant. Comme il est dit dans 1 Corinthiens 14: 2, 4, je parlais à mon Cher Papa et je m'édifiais. Il n'y avait rien de plus rassurant pour moi dans cette période si sombre de ma vie. C'est ainsi que j'ai fait de la prière en langues un médicament à jeun (environ 30 mn/jour). Et ne me demander pas ce que ça a apporté de nouveau dans ma vie. Rire ! Eh bien…je suis devenu plus sensible aux directives Du SAINT-ESPRIT ; pour ne citer que cela. J'utilise même un carnet pour transcrire tout ce que DIEU me dicte ou quelques unes des choses qu'Il a déjà accompli dans ma vie.


DIEU merci, après cette période de dures épreuves, je suis sorti plus que vainqueur. Je me suis mis à lire et à méditer ma Bible régulièrement, chaque jour. Et à avoir des moments d’intimité avec mon SEIGNEUR. Par la suite, j’en suis sorti convaincu de mon identité en CHRIST et renouvelé dans mon intelligence. Et par-dessus tout, ma relation avec DIEU au travers Du SAINT-ESPRIT ne fait que grandir de plus en plus chaque jour. Euh...j’allais oublier. J’avais une bonne nouvelle à vous annoncer. Devinez quoi ?! Bah je suis convaincu de mon salut aussi et j’ai tout le temps hâte d’amener de nouvelles âmes perdues et confuses au SEIGNEUR.



Soyez abondamment bénis(es) et n’oubliez surtout pas que vous êtes la prunelle des yeux de JESUS !!!

     



110 views0 comments

Comments


bottom of page