top of page

L'amour inconditionel de Jésus

Updated: Feb 28, 2022


Un texte de quelques lignes ne saurait suffir pour donner un aperçu de la largeur,

de la longueur, de la profondeur et de la hauteur de l’amour du Père pour Ses

enfants. Que ses quelques phrases vous soient néanmoins d’une aide précieuse.

L’apôtre Jean se considérait comme le disciple que Jésus aimait. Son épître

occupe une importante place dans le nouveau testament. Son évangile est explicite

et est centré sur le caractère aimant du Père en la personne de Jésus-Christ. En y

méditant, il est aisé de constater le désir profond de Dieu d’avoir non seulement

des serviteurs mais surtout des amis.


Une promesse est faite à l’humanité au chapitre 12 du livre de Jean, plus

précisément au verset 32. Il est fait mention de l’une des phrases de Jésus qui à la

capacité de combler tout cœur assoiffé d’un amour qui ne tarira jamais : «Et moi,

quand j’aurai été élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi.» Jésus, à

travers son sacrifice sur la Croix a crée un amant divin qui nous attire non par la

force mais par l’amour. Un amour pur et grand. Un amour qui transforme et qui

change. Un amour qui guérit et qui restaure. Un amour qui corrige et qui favorise la

croissance. Un amour qui fait de nous des porteurs et porteurses de vie. Un amour

qui n’a pas de prix. Un amour qui ne force pas son entrée mais qui ne demande

qu’à être accepté. Rien sur la terre ne pourra nous séparer de cet amour comme

l’apôtre Paul l’a si bien mentionné au verset 35 de Romains chapitre 8.


Cependant pour ne pas être séparé de cet amour, il faut y être attaché. Pour y être

attaché, il faut le connaître. Pour le connaître, il faut le recevoir. Pour le recevoir, il

faut y croire. Pour y croire, il faut le vouloir. Aussi choquant que ça puise paraître,

nous ne sommes vraiment pas assez intelligents pour vouloir de cet amour. Nous

ne sommes pas assez intelligents pour choisir cet amour. C’est lui qui nous choisi.

Jésus est amour et il nous a choisi. En guise de preuve, lisez attentivement le

verset 6 du chapitre 15 de l’épître de Jean avant de froncer les sourcils en signe de

doute. Ce choix n’est pas basé sur des critères intérieurs ou extérieurs que nous

possédons mais tout simplement sur la nature infiniment aimante du Père. En

retour, il est nécessaire que nous fassions un choix car comme il est dit

précédemment cet amour ne force pas, il s’accepte, il ne demande qu’a être reçu et

connu en long et en large. Au final, il suffit tout simplement de recevoir celui qui

nous a aimé le premier. Avoir une relation avec Jésus est le plus grand cadeau qui

puisse être offert à un être humain. Cette relation suscite un parcours où l’on tombe

et où l’on se relève. Peu importe le cas de figure qui se présente, en ayant Jésus

comme fondation, vous serez entre de bonnes mains. Son amour suffit. Recevez

Le et laissez vous être aimé comme un petit enfant par votre Père Céleste chaque

jour. Laissez cet amour vous amener dans un processus de sanctification sans

laquelle vous ne pourrez pas voir votre Père ( Hebreux 12 : 14 ).

Sarah Julien
69 views0 comments

Comments


bottom of page